Catégories : France Lyme, Politique |

Communiqué sur l’avancement du PNDS

L’attente des malades par rapport au PNDS et son contenu définitif est bien compréhensible.
Sans l’aborder dans le détail, puisqu’il n’est ni finalisé ni signé (la prochaine réunion du groupe de travail se tiendra le 8 mars), il est tout de même possible de dire qu’il comportera des avancées indéniables.

Il vise à mettre fin à l’errance et la souffrance que rencontrent aujourd’hui encore de nombreux patients, notamment à ceux dont les sérologies sont négatives mais qui présentent des symptômes évocateurs de borréliose de Lyme ou d’autres maladies vectorielles à tiques.

Ce PNDS remplacera définitivement les recommandations de 2006 et sera révisé tous les deux ans, pour intégrer un état actualisé de la connaissance. Il constituera une étape, qui souligne la nécessité de développer de la recherche, qui, malgré des moyens limités dans ce domaine également, est essentielle pour progresser dans la compréhension de cette problématique complexe.

Il semblerait qu’une version du texte soit en circulation. Dans la mesure où aucune version définitive n’est actuellement disponible puisqu’elle est encore en cours de rédaction, il ne peut s’agir que d’une version provisoire non validée, qui ne tient pas compte des nombreux commentaires ou corrections en cours.