Qu’est-ce qu’une tique ?

image_pdfimage_print

Les tiques sont des « parasites », c’est-à-dire qu’elles se nourrissent et vivent à partir d’un autre animal. Toutes les espèces de tiques sucent le sang des vertébrés, principalement des mammifères terrestres et des oiseaux ; elles sont appelées « hématophages » (littéralement : « qui mange du sang »).
Elles sont parmi les plus grands Acariens, mesurant, suivant l’espèce, de 1 mm à 5 mm de longueur à jeun, et jusqu’à 30 mm lorsqu’elles sont gorgées de sang.

Les tiques sont des parasites d’espèces plus grosses. Mais elles sont elles-mêmes également porteuses d’autres parasites : des bactéries, des métazoaires, des protozoaires, etc.
Les tiques peuvent donc transmettre à leur hôte des maladies dues à ces parasites ; elles sont des « vecteurs » pour ces maladies, appelées « maladies vectorielles à tiques ».
En médecine, on appelle « parasites » des organismes entraînant une maladie humaine (« parasitose »), quelle que soit leur espèce. Il y a par exemple les Babesia responsables des babésioses dans le cas des tiques, ou le Plasmodium responsable du paludisme.

1) Classification des tiques

Les tiques appartiennent à la classe des arachnidés et à la sous-classe des acariens. Elles constituent l’ordre des Ixodida. Elles se distinguent à leurs pièces buccales modifiées, le rostre, qu’elles utilisent pour piquer leur hôte et s’y attacher, et par l’organe de Haller, un organe sensoriel spécialisé de l’extrémité des pattes antérieures et qui sert à localiser des hôtes potentiels.

Il existe environ 850 espèces de tiques dans le monde.

Au niveau mondial, les tiques se répartissent en deux grandes familles :

 

Classification des tiques

Classification des tiques (ordre des Ixodida)

2) Les tiques molles (Argasidés)

Les tiques molles ont un tégument (enveloppe externe) mou.
Leur cycle de vie peut être composé de 11 stades, car elles peuvent avoir jusqu’à 8 stades larvaires différents.

3) Les tiques dures (Ixodidés)

La famille des Ixodidés est la plus importante en médecine.
Le tégument des Ixodidés contient des zones dures. Ces tiques n’ont que trois stades de développement (détaillé ci-dessous).
Chez les Ixodidés, les principales familles sont : Ixodes, Amblyomma, Dermacentor, Haemaphysalis, Boophilus et Rhipicephalus.
Il y a en France 41 espèces de tiques dures. La plus importante de par sa distribution et son rôle dans la transmission de maladies est Ixodes ricinus.

Ixodes ricinus femelle
Tique Ixodes ricinus femelle, éclairage en lumière polarisée
Dermacentor reticulus femelle

Pour en savoir plus >
Autres images de tiques >