La babésiose

image_pdfimage_print

La babésiose, (ou piroplasmose) est une maladie causée par des protozoaires voisins des Plasmodium : les Babesia (une centaine d’espèces répertoriées à ce jour). Le parasite est inoculé aux vertébrés par un vecteur (habituellement une tique Ixodes). L’infection est le plus souvent due à Babesia microti ou Babesia divergens. Entre 6% et 7% des tiques Ixodes ricinus sont infectées par Babesia. La transmission s’effectue via les œufs ainsi qu’entre les stades évolutifs (source).

Le parasite est le plus actif au printemps et en automne, ainsi qu’en hiver.

Deux zones de forte endémie existent en France : le sud-ouest et la périphérie du Massif central. Toutefois, la répartition de la babésiose est globalement hétérogène, le parasite étant présent en zones où les conditions climatiques lui sont favorables et les hôtes sont présents. Carte épidémiologique de Babesia canis. Les vétérinaires disent rencontrer 1% de chiens malades de babésiose dans leurs cabinets.

Les chevaux de Camargue sont infectés par Babesia caballi à près de 20%.

Le principal réservoir de Babesia divergens est constitué par les bovins. Après une incubation silencieuse de une à trois semaines, survient une hémolyse intravasculaire se traduisant cliniquement par l’émission d’urines rouges voire même noires, une fièvre importante associée à des frissons, des sueurs profuses, des lombalgies, des céphalées et myalgies, des douleurs abdominales et un ictère orangé. La babésiose peut persister de manière asymptomatique pendant des mois, puis reprendre avec une symptomatologie clinique et des résistances aux traitements ont été observées.

La babésiose a longtemps été crue asymptomatique chez le patient sain, mais elle survient chez les personnes immunocompétentes.

Toute suspicion de babésiose doit être considérée comme une urgence absolue et un traitement doit être initié le plus rapidement possible.

 

 

Émission de radio Média’Tiques sur la babésiose

http://francelyme.fr/blog/mediatiques-n7-babesia-la-face-cachee-de-lyme/

1.

2. Ressources