Catégories : International | Mots-clés : ,

Une loi en Virginie admet l’incertitude des sérologies : un exemple à suivre ?

Le 29/01/2013, l’État de Virginie (USA) a voté une loi imposant à chaque médecin prescrivant un test de Lyme de transmettre à son patient le texte suivant :

Selon les centres de prévention et de contrôle de maladies [NDLR, ces centres, appelés CDC aux USA, sont l’équivalent de l’INVS en France], en 2011, la maladie de Lyme est la 6ème maladie en terme de progression aux USA.Votre médecin vous a prescrit un test de laboratoire sur la présence de la maladie de Lyme. Les tests de Lyme actuels peuvent être problématiques et les tests de laboratoire courants produisent souvent des résultats faussement négatifs ou faussement positifs et si celui-ci a été réalisé trop précocement, vous pouvez ne pas avoir produit suffisamment d’anticorps pour obtenir un résultat positif parce que votre réponse immunitaire a besoin de temps pour développer des anticorps. Si vous avez eu un test pour la maladie de Lyme et que le résultat est négatif, cela ne veut pas nécessairement dire que vous n’avez pas la maladie de Lyme. Si vous ressentez toujours des symptômes inexpliqués, vous devez refaire des tests périodiquement et contacter votre médecin pour toute question ou préoccupation.

Malheureusement, en France, beaucoup de médecins croient encore que la sérologie de Lyme est infaillible, alors que les tests actuels donnent des résultats erronés dans 40 à 60% des cas. Une mise en garde identique et obligatoire serait bien utile dans notre pays.

Loi Virginie février 2013

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>