Catégories : Basse-Normandie, En régions, Médias | Mots-clés : ,

Emission Média’tique d’Octobre : Combien coûte un malade de lyme ?

Pour écouter l’émission cliquer ici :  RCF61_MEDIATIQUE_20141014_1930

Les 23 et 24 septembre derniers s ‘est déroulé à Strasbourg un procès très attendu, celui des pharmaciens Viviane Schaller et Bernard Christophe, consécutif à une plainte de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP) s’est également constitué partie civile.

 On reproche à Mme Schaller d’avoir systématiquement réalisé le test Western Blot et de l’avoir fait rembourser par la CPAM, alors que les directives officielles subordonnent la réalisation de ce test « de confirmation » à un test ELISA positif. Autant dire que la polémique sur la fiabilité des tests a occupé une grande partie des débats. Quant à Bernard Christophe, c’est son produit d’aromathérapie, le Tic-Tox, qu’on l’accuse d’avoir mis sur le marché sans autorisation préalable alors qu’il « se présente comme un médicament ».

 Dans l’attente du verdict de ce procès annoncé pour le 13 novembre, Média’Tiques a choisi de se pencher sur un problème rarement évoqué lorsqu’on parle de Lyme : le coût de cet incompréhensible déni pour la Sécurité Sociale.

 En France des centaines de milliers de malades sont non diagnostiqués ou mal diagnostiqués. Ballottés d’un spécialiste à l’autre, subissant des dizaines d’examens inutiles, recevant des traitements inadaptés, les malades de Lyme coûtent une fortune aux caisses de Sécurité Sociale, en pure perte. Illustration avec le témoignage de Marie Becerra, qui nous raconte ses 4 années d’errance médicale.

 CPAM, faites vos comptes !