Médico-social

MDPHProjet d’accueil individualisé Accès au dossier médical
ALDDécision médicale partagéeMaltraitance médicale

MDPH : maison départementale des personnes handicapées

Ce dossier permet de demander divers prestations (AAH Allocation adulte handicapé, PCH Prestation de compensation de handicap, cartes de transport, RQTH Reconnaissance en qualité de travailleur handicapé…) auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

–> Trouver la MDPH de son département : http://www.mdph.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=101

Il est important de contacter l’assistante sociale de sa ville ou de la médecine du travail pour aider dans le remplissage du dossier.

Hormis le certificat médical à remplir par le médecin et le projet de vie à rédiger par vous, tout le reste sont des informations administratives ou techniques.

Pour le projet de vie, voici les conseils qu’une malade avait reçu :

L’assistante sociale m’a recommandé ce plan :
1) Depuis quand est-ce que j’ai mon problème de santé ? (symptômes, errance, diagnostique, …)
2) Comment est-ce que mon problème de santé se manifeste ? (physiquement, limitation physique, vie quotidienne avec exemples, nombre de médicaments, nombre de visites chez le kiné, de l’infirmière, …)
3) Comment est-ce que mon problème de santé impacte mon travail, mon poste ? Donner des exemples

En conclusion,

  • je demande la RQTH afin de pouvoir faire reconnaitre mon handicap et faire aménager mon poste de travail…..
  • ainsi qu’un carte de *** pour ….

ALD : Affection longue durée

Les recommandations de Bonnes Pratiques de la HAS de Juin 2018 conseillent la demande d’une ALD pour les MVT, hors liste car les MVT ne font pas parties des 30 affections listés par la CPAM pour l’exonération du ticket modérateur. Cf page 38 des RBP

La décision du médecin conseil concernant une demande de reconnaissance en en Affection Longue Durée hors liste repose sur les éléments dont il dispose sur le protocole de demande ALD hors liste au regard des conditions exigées par la loi.

Cela signifie qu’il est important que le médecin qui remplit le protocole soit précis (il y a donc besoin qu’il prenne son temps) :
-concernant l’Affection caractérisée , concernant les symptômes invalidants
-concernant le traitement prévu et en cours
-concernant les examens complémentaires nécessaires au suivi médical
-concernant les soins paramédicaux
-et concernant les différents spécialistes qui interviennent dans le parcours de soins de la personne

Il est important de comprendre qu’il ne peut s’agir que de prise en charge et soins « conventionnels » reconnus et admis par les instances médicales scientifiques , recommandations et autres bonnes pratiques et conduites à tenir par l’académie de médecine , l’HAS , les Sociétés Françaises de spécialités concernées.

Il est donc proposé de retenir, pour cerner la condition du « particulièrement coûteux », une approche en termes de panier de soins prévisible en lien avec l’affection, composé des actes et prestations suivants :

  • traitement médicamenteux régulier ou appareillage régulier ;
  • hospitalisation ;
  • actes techniques médicaux répétés ;
  • actes biologiques répétés ;
  • soins paramédicaux répétés.

Le panier de soins est considéré comme coûteux s’il comporte au moins trois éléments parmi les cinq cités, dont obligatoirement le traitement médicamenteux ou l’appareillage.

Accès au dossier médical et aux informations de santé

La loi du 4 mars 2002 sur les droits des malades a profondément modifié les modalités d’accès à son dossier médical. Depuis cette date, toute personne qui en fait la demande peut accéder directement à son dossier médical et aux informations de santé la concernant.

France assos Santé a crée un document récapitulant la méthode pour avoir accès à son dossier médical. Vous devez vous adressez au directeur de l’établissement de santé ou à la structure médico-sociale.

Vous pouvez télécharger le document sur ce lien :

https://www.france-assos-sante.org/publication_document/a-3-acces-au-dossier-medical-et-aux-informations-de-sante/#dflip-book_29280/1/

Voici un modèle de lettre pour faire une demande de communication de votre dossier médical auprès d’un établissement ou d’un professionnel de santé.

https://www.france-assos-sante.org/wp-content/uploads/2019/01/Acces-dossier-medical-Modele-lettre.pdf

Projet d’accueil individualisé (PAI)

Le PAI est un document écrit qui permet de préciser les adaptations à apporter à la vie de l’enfant ou de l’adolescent en collectivité (crèche, école, collège, lycée, centre de loisirs).

Il peut concerner le temps scolaire mais aussi périscolaire, et se nomme ainsi parfois PAIP (projet d’accueil individualisé périscolaire).

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21392

La décision médicale partagée

L’expression « décision médicale partagée » prend en compte deux étapes clés de la relation entre un professionnel de santé et un patient. Le premier temps est consacré à l’échange d’informations, au partage et à la délibération : il nécessite des compétences en communication. Le deuxième temps est celui de la décision : il se conclut avec le choix posé entre plusieurs options, par un accord mutuel.

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-10/synthese_avec_schema.pdf

Recueil de témoignages sur la maltraitance médicale

Recueil de témoignages sur la maltraitance médicale de la part de MÉDECINS FRANÇAIS UNIQUEMENT. Tous médecins confondus : généralistes, spécialistes, experts auprès des tribunaux, CPAM, MDPH etc…

La maltraitance commence lorsqu’un médecin se permet de vous juger au lieu de répondre à votre demande de soin.

Quelques exemples :
– le manque de connaissance médicale pour vous prendre en charge
– négation, mépris, indifférence, déni vis à vis d’un diagnostic posé par un confrère
– hospitalisation sans que vous soyez informé-e de vos droits
– application d’un traitement sans votre consentement
– attitude ou propos méprisants, humiliants ou discriminatoires
– incitation au suicide
– diagnostic de troubles mentaux posé sans examen psychiatrique effectué par un professionnel
– absence de prise en compte de la douleur
etc …

Il existe un système de déclaration d’événements sanitaires indésirables à la Direction Générale de la Santé à cette adresse internet :https://signalement.social-sante.gouv.fr/psig_ihm_utilisateurs/index.html#/accueil
Le témoignage peut-être très simple, mais circonstancié : nom du médecin ou du service hospitalier, ville, exposé des faits, date même approximative.

Envoyez vos témoignages par ce système pour faire remonter au plus haut les informations qui enclenchent une errance médicale dans un contexte de maladie de Lyme et co-infections.

Autres informations