Carte de répartition des tiques en France par l’INRAE

“Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, INRAE et VetAgro Sup, ainsi que l’Anses, l’entreprise Boehringer Ingelheim et le Cirad, ont analysé le risque lié à la tique Ixodes ricinus, principale vectrice d’agents pathogènes en France et en Europe. L’équipe de recherche s’est basée sur les données récoltées dans 7 observatoires caractérisés par différents climats de France métropolitaine ainsi que sur les données météorologiques et des données de l’environnement (végétation, sol…). Des campagnes d’observations complémentaires de terrain ont aussi été réalisées. Leurs résultats, publiés dans Geospatial Health et Scientific Reports, ont permis de développer à la fois une carte indiquant les zones les plus favorables à la présence et l’activité des tiques Ixodes ricinus et un modèle pour prédire les moments les plus à risque en fonction des saisons et de la météo en France métropolitaine. Cette première carte permet de mieux évaluer le risque d’exposition humaine aux piqûres de tiques et ainsi mieux cibler les campagnes de prévention en fonction des communes. Par la suite, l’objectif visé est de combiner la carte et le modèle pour produire des cartes météo pour mieux prévoir le risque lié aux piqûres de tiques.”

Publié le 01 juin 2022

Vers des cartes météo des tiques en France métropolitaine

L’article complet de l’INRAE est ici.